Django Unchained

Petites natures et âmes sensibles s’abstenir ! Tarantino, le réalisateur et scénariste de Pulp Fiction et Kill Bill, est revenu en force avec son nouveau film sanglant, Django Unchained.

J’ai toujours beaucoup aimé le travail de Tarantino, mais j’avoue avoir été légèrement déçu par Inglorious Basterd, son avant-dernier film. Cependant la performance de l’acteur  Christoph Waltz était tout à fait remarquable, celui-ci a d’ailleurs obtenu les récompenses de « Meilleur acteur dans un second rôle » à quasiment toutes les cérémonies, notamment les plus prestigieuses : les Golden Globes, les Oscars, le Festival de Cannes… et tant d’autres… Et devinez qui partage l’affiche de Django avec Jamie Foxx et Leonardo Dicaprio ?!

Je suis allé voir Django Unchained, sans même avoir regardé la bande annonce et je n’ai pas été déçu.

Si nous devions faire un court résumé du scénario, disons qu’il s’agit du cliché du Prince qui doit sauver sa princesse bien aimée… Sauf que le Prince, Jamie Foxx, est un esclave avant la guerre de Sécession et que, pour sauver sa femme, il est aidé par un chasseur de primes, Christoph Waltz. Les deux protagonistes nous embarquent alors dans différentes péripéties et, pour libérer la femme de Django, une des esclaves d’un grand terrain du Mississipi, ceux-ci doivent affronter le terrible Calvin Candie, joué par Léonardo DiCaprio.

L’histoire est bonne, les images superbes, l’ambiance western agréable, les acteurs excellents, et le tout donne Django, encore une réussite pour Tarantino. Bien évidemment il ne faut pas être sensible aux scènes sanglantes,  si caractéristiques du style du réalisateur, mais si vous avez aimé ses films précédents, fon-cez !

Marie de Brauer

Publicités