Borgia: série historique, ou pas

Borgia : la date de lancement de la saison 3 dévoilée par Canal+

Borgia, la création originale de Canal + a retrouvé nos écrans pour une deuxième saison qui vient de se terminer. Quelques clés pour comprendre la série et vous donner envie de la regarder.

Borgia. Ou plutôt Les Borgia. Cesare, Lucrezia et Rodrigo Borgia forment une jolie petite famille unie dans la foi et l’amour de Dieu… Comme dans les intrigues politiques, les péchés capitaux et le sang ! Bref, une famille pas comme les autres.

 

Les Origines

La famille que dépeint Canal+ a vécu au XVe siècle, entre 1431 et 1519. Rodrigo Borgia est un Espagnol qui a vécu toute sa vie, ou presque, en Italie, au point d’être devenu cardinal et le plus grand manipulateur que Rome ait connu. Il a eu 7 enfants de différentes maîtresses – Stop, savourez la surprise, un cardinal avait des enfants – mais les plus importants sont Lucrezia, Cesare et Juan. Et ce n’est pas moi qui le dis, c’est l’Histoire. En effet, Cesare Borgia a tellement marqué son temps par ses “bravoures” que Machiavel s’en est inspiré pour son livre Le Prince (l’auteur dont le nom a donné l’adjectif “machiavélique”). La soif de pouvoir et de richesse de Rodrigo va le pousser à tout mettre en oeuvre pour placer ses enfants au plus haut rang, avec toutes les conséquences que cela implique.

La Série

La saison 1 nous introduit dans la bataille farouche que Rodrigo mène pour être Pape… Alors que le Pape n’est pas mort. Contre le cardinal Delle Rovere, son pire ennemi, il est capable de tout, surtout si cela peut favoriser les membres de sa famille. Son fils ainé, Juan, incarne tous ses espoirs et se voit ainsi donner de prestigieuses positions sans rien faire, sauf se battre et rendre cocus tous les maris de Rome. À l’opposé, il y a Cesare. Étudiant à Pise pour devenir prêtre, il ne fait pas qu’étudier, lui non plus, mais je vous passe les détails. Quant à Lucrezia, elle vient juste de devenir femme, et par la même occasion, représente l’objet parfait pour Rodrigo dont le but est de créer des alliances avec de nobles familles (le mariage forcé était chose courante à l’époque)…

La Saison 2 quant à elle débute sur la destruction de la statue de l’ange de Rome. Les superstitieux de l’époque associent cela au déclin et à la chute prochaine des Borgia. Rodrigo est toujours dévasté par la mort de Juan, Lucretia est cachée à cause de son ventre et Cesare est à Naples pour se soustraire à l’autorité de son père et mettre en place des plans douteux. Cette saison s’annonce plus psychologique et politique mais je ne vous en dirai rien. N’oubliez pas que les Borgia sont une famille d’actions, même si elles sont toujours réfléchies (ou pas).

Bon, maintenant que vous avez le tableau, vous aurez envie de savoir ce qu’il y a d’intéressant, et surtout de si perturbant, dans les 12 épisodes de 50 minutes

 

Historique, Amorale… et Interdite aux moins de 16 ans ?

Cette série, je l’adore. C’est une série facilement rattrapable, seulement deux saisons de douze épisodes, et surtout bourrée de charme(s). Les décors sont très beaux – chapelle Sixtine, cour du Vatican, châteaux médiévaux au bord de mer – et surtout historiques, car construits par des archéologues. Même si le réalisateur Tom Fontana semble suivre à la lettre les vraies vies des Borgia, la chronologie n’est pas tout le temps respectée ainsi que l’intrigue, souvent romancée. Mais attention, ne vous renseignez pas trop sur les Borgia, sinon cela vous gâchera le suspens des grands événements.

Bon, je préfère vous mettre au courant, vous et les adultes responsables qui me liront… Il y a du sexe ! Ouf, ça y est, je l’ai dit. Étant une partie intégrante de la vie de la famille et de la dépravation de certaines classes sociales de l’époque, il ne pouvait être mis de coté. Cela donne aussi un côté charnel à la série et plus humain, en un sens. Mais cela n’empêche pas certains passages d’être totalement immoraux, entre inceste, infidélité, prostitution et meurtres à gogo.

Borgia: série historique, ou pas. En un sens oui, mais je ne la regarde pas que pour l’Histoire, vous l’avez compris ou vous le comprendrez en la regardant. Tant d’actions, de drames, d’amour et des valeurs si différentes des nôtres (quoi que…) ne peuvent que vous combler, si vous aimez ce genre d’ambiance. A vos écrans !

Hughues de Maupeou

Publicités