Mots-clefs

Le silence parle de lui même

Je suis le silence, l’incarnation même de l’absence de son.

Calme et serein, je conseille du néant les sourds, mes vassaux.

Aujourd’hui je délivre les ouïes enchaînées à la vie frénétique, apaisant les esprits et les cœurs.

Mais demain je serai oppressant et j’asphyxierai vos désirs et vos rêves, obstruant les communications, ankylosant les relations.

Monarque solitaire de l’isolement hébété, je sépare les individus naïfs rêvant obstinément du calme absolu.

Maintenant que vous êtes renseignés, faites courir le bruit de mon arrivée.

Entendu ?

Publicités