décembre 24

Mots-clefs

Un animal pour Noël ? pourquoi ne pas céder aux enfants

« Papa ! Maman ! On peut avoir un petit chiot pour Noël ? »

Quel parent ne s’est pas vu offrir cette proposition tentante ? Le pire c’est que, quand un enfant a une idée en tête, il ne la lâche pas… Et beaucoup de parents finissent par céder, ne voulant plus continuer la bataille ou parce que les enfants ont fini par les persuader en leur disant sans aucune hésitation “Si j’ai pas un petit chien, je t’aime plus !”. GROSSE ERREUR !!

Combien de fois devra-t-on répéter qu’un animal n’est pas un jouet ?

Les parents qui offrent à leur enfant un animal sont, selon moi, des parents irresponsables et le pire, c’est que leur enfant leur promet qu’il s’en occupera lui-même… Oui, enfin ça va durer deux semaines et après il réclamera autre chose, il ne faut pas se leurrer ! Ce sont les parents qui devront sortir le chien à 21h parce que leur enfant dort, ce sont les parents qui devront emmener le chat chez le vétérinaire parce qu’il est tombé du 3e étage parce que l’enfant n’avait pas fermer la fenêtre, ce sont les parents qui devront supporter les piaillements de la perruche pendant que leur enfant est à l’école… Bref, ce sont les parents qui se font avoir !

 

Un animal n’est pas comme un jouet qu’on offre traditionnellement à Noël : on ne peut pas le jeter quand il est malade, on ne peut pas ne pas le nourrir parce que la fin du mois est serrée, on ne peut pas l’enfermer dans une boîte et le sortir quand on veut jouer avec… Un animal est une responsabilité que les enfants ne peuvent pas toujours assumer. Je dis bien “toujours” parce qu’un enfant de 10 ans est plus apte à s’occuper de son lapin qu’un enfant de 4 ans.

Un animal est un être vivant et doué de sensibilité – oui, depuis le 30 octobre 2014, le Code civil reconnaît une sensibilité aux animaux et ils ne sont plus considérés comme des meubles !. Il faut savoir qu’un animal vit entre 2 et 20 ans suivant l’espèce choisit, vous en avez pour 80 ans si vous offrez à votre chère petite tête blonde un perroquet !

 

Un animal est rempli de contraintes et de mauvaises surprises sous sa jolie frimousse !

Un Bouvier Bernois ne restera pas aussi petit qu’à ses deux mois : il fera 60kg à l’âge adulte, mangera 20kg de croquettes par mois, vous coûtera 200€ de frais vétérinaires par an et salira tous vos tapis, canapés de cuir et pantalons préférés !

Un chien n’est pas propre instantanément : vous allez devoir faire preuve de patience et renoncer à tout ce à quoi vous tenez parce que, oui c’est avec le plus grand regret de vous annoncer qu’il va absolument tout casser, abîmer, mâchouiller et baver sur tous les coins de meubles ! Et c’est comme ça que 7 mois plus tard, sur la Route du Soleil, l’adorable boule de poil devenu monstre destructeur sera abandonné sur une aire d’autoroute… Comme 60 000 autres animaux chaque année en France. Mais sachez que l’abandon est puni par la loi de deux ans de prison et 30 000€ d’amende !

 

Alors oui, un animal est aussi une montagne de bonheur, un camarade de jeu infatigable, un moteur pour l’enfant mais il faut savoir dans quoi on s’embarque avant de prendre cette jolie petite boule de poils ! Donc si vous, parents, vous sentez prêt à assumer le cadeau de Noël de votre enfant jusqu’à ce qu’il soit apte à s’en occuper lui-même, allez-y ! Foncez ! Et surtout pensez à aller dans des refuges : ils font très souvent des campagnes d’adoption pendant les fêtes de fin d’année et vous contribuerez à diminuer la surpopulation dans les refuges tout en ayant un animal en bonne santé et plein de vie !

Tac

Publicités