Le Septième fils, l’importance d’avoir une grande famille

Disclaimer : ce film est tiré d’un livre, The Spook’s Apprentice de Joseph Delaney (L’Apprenti épouvanteur, en français) – que je n’ai pas lu – je ne peux donc pas dire si le film est fidèle au livre ou pas. Cependant, le réalisateur a toujours affirmé qu’il s’agissait d’une adaptation libre du roman, ce que les critiques soulignent souvent.

Le film commence fort ! Le réalisateur nous plonge directement dans l’action et le scénariste ne nous fait pas de mystère sur l’intrigue. La lune de Sang arrive. Billy Bradley, l’apprenti de Maître Gregory, est tué par Mère Malkin, la Reine des Ténèbres qui s’est échappée de la prison dans laquelle Maître Gregory l’avait enfermé des siècles auparavant. Elle projette d’anéantir le monde en levant une armée d’assassins redoutables. Maître Gregory part alors à la recherche d’un nouvel apprenti. Problème : il doit être le septième fils d’un septième fils (oui, ça ne court pas les rues !). Autre problème : il doit être formé en quelques jours au lieu de 10 ans. Tom Ward, un jeune fermier, est l’élu. Il va devoir apprendre sur le tas ce que son prédécesseur a mis des années à maîtriser.

 

Casting

De gauche à droite: Kit Harrington – Jeff Bridges – Antje Traue (qui incarne Bony Lizzie, une des tueuses de l’armée de Mère Malkin) – Ben Barnes

Mais ce casting est incroyable !! Maître Gregory est joué par Jeff Bridges (The Big Lebowski, Iron Man, Tron: l’Héritage). Il joue son rôle à merveille : il apparaît tellement odieux avec son apprenti que ça le pousse à se surpasser juste pour lui prouver qu’il a tord ! Tom Ward est incarné par Ben Barnes (Prince Caspian dans Le Monde de Narnia, Dorian Gray). Il a réussi à faire passé son personnage du jeune garçon de ferme naïf au sorcier brave qui sauve le monde et ce subtilement, sans coupure nette entre les deux faces du personnage. Mère Malkin est interprétée par Julianne Moore (Hannibal, Hunger Games, Non Stop). Elle donne du fil à retordre aux deux protagonistes et c’est ce qui rend le film intéressant : s’ils pouvaient la combattre en deux secondes ça serait pas drôle ! Et je trouve que ses cheveux roux accentuent encore plus ce côté maléfique… Je passe (très) rapidement sur Kit Harrington car, que les fans de Game of Thrones sèchent leurs larmes, il n’apparaît que dans les 20 premières minutes du film… Littéralement ! Il se fait tuer dès le départ (bah oui: sinon y aurait pas Ben voyons !).

 

Réalisation

C’est le premier film en anglais du réalisateur russe Sergei Bodrov. Un conseil : si vous n’êtes pas bon en anglais, ne regardez pas une de ses interviews parce qu’en plus d’avoir un accent russe… Il bégaie ! Mais, d’après ce que disent les acteurs, il a très bien su s’adapter et il est très pro, ce qui se ressent dans le produit final !

Le tournage a commencé en mars 2012 (la sortie initiale du film étant prévue en février 2013 c’est vrai que c’est un peu short pour faire ensuite tous les effets spéciaux !). La plupart des scènes ont été tournées dans les studios hollywoodiens mais certaines l’ont été à Vancouver, au Canada. Il faudra me dire où ils sont allés parce que les décors sont vraiment magnifiques et collent parfaitement à l’esprit fantastique du film !

En bref, j’ai trouvé ce film super et bizarrement, je trouve qu’il ne ressemble pas aux autres films de fantasy que j’ai pu voir (alors qu’il n’y a pas 36 manières de faire de la fantasy !) : je pense que c’est parce qu’il y a une espèce de rivalité entre Maître Gregory et Tom Ward, alors que d’habitude les alliés sont censé bien s’entendre dès le départ ! Alors je vous conseille vivement d’aller le voir.

Et oui : même les supers sorciers ont besoin d’un coup de main de temps en temps !

 

Tac

 

Publicités