« Qu’est ce que je vais faire après le bac ? »

Dans cette longue période d’attente de vos résultats (ces vacances quoi). Un peu de lecture ne vous fera pas de mal. De plus, dans le cas où vous aurez votre bac, cet article pourra vous être utile 😉

Une des questions les plus présentes dans la bouche des futurs bacheliers est “Qu’est ce que je vais faire après le bac ?” (ou « Putain qu’est-ce que je vais foutre l’année prochaine ?! »)

Presque tous les élèves ne savent pas encore quelle sera leur vie en début d’année (et si certains croient savoir, APB réserve parfois des surprises…). Ils sillonnent les sites Internet, les salons, les journées portes ouvertes, etc… pour pouvoir trouver leur voie. Les études post-bac sont un grand pas en avant dans la vie de chaque jeune. C’est la fin de l’adolescence, le passage à l’âge adulte.

En effet, quelque soit la filière choisi (université, DUT, école post-bac, prépa, BTS…), la dose de travail est encore plus importante (sauf année sabbatique), surtout en première année. Cette dernière est très importante dans la mesure où c’est l’année où toutes les bases pour la suite des études sont acquises. Si jamais aucun travail n’est fourni, il sera très difficile d’aller loin car dans ce cas les fondations sont fragiles.

Les études supérieures sont aussi la découverte d’un autre monde : la cour des grands. Dés lors qu’on y est, nous apprenons petit à petit comment la société est régie : différents modes de gestion d’entreprise, différentes techniques de commercialisation, différents traitements soumis aux patients, différentes procédures, « différents process », différentes méthodologies, différents paradigmes… selon le domaine. C’est excitant de s’y trouver car on apprend plein de nouvelles choses et parfois même nous avons notre propre appartement et notre propre voiture (quand on a le permis bien sûr :). Ce qui apporte de la liberté de mouvement à la liberté de penser.

Bien qu’on ait pas (la plupart du temps) encore l’argent nécessaire pour gérer toutes nos dépenses, nous commençons à être de plus en plus indépendant. Que c’est bon de vivre nos propres expériences sans qu’il y ait toujours quelqu’un sur notre dos ! Pour ma part, j’ai pu constater, par exemple, que la chambre ne se range pas toute seule, que les habits ne reviennent pas par magie dans le placard tout propres et repassés, et enfin que les repas n’arrivent pas tout seul dans l’assiette !!!! Eh oui il y a du travail derrière tout ça. Il est donc temps d’aller remercier votre maman tout de suite pour tout ça.

Que j’ai aimé constater, en dégustant mes pattes collantes, que la liberté s’accompagne souvent de devoirs ! Bref, c’est bientôt l’heure de nos premiers choix importants ! Eh oui que la vie est dure… Mais “ton avenir est en jeu” ! Préfères-tu travailler dans la comptabilité ou bien dans l’économie ? Veux-tu devenir médecin généraliste, avocat, prof, ou bien commercial ? Juste voyager ?

Quoi qu’il en soit, pour faire le bon choix il faut d’abord apprendre à se connaître, savoir pourquoi on travaille, ce qui nous porte, ce qui nous stimule et quelles sont les projets que nous voulons construire, les objectifs que nous voulons atteindre. Et si jamais on a peur de se tromper, il faut quand même y aller. Ces choix nous rendront plus fort pour la suite.

Et de toute façon la vie est faite de risques. « Alea Jacta est ! »

Tom

Publicités