Brace yourself… Christmas is coming !

Hallo et salut !

C’est moi, Sophia, 17 ans et autrichienne. Qu’est-ce que je fais ici ? Bon, je passe une année en France, pour mieux connaître la culture et la langue française. Je vais à l’école à Grandchamp et j’écris des petits articles pour L’Agora !

Excuse my french 🙂

Sophia

Bon, c’est officiel maintenant, on est fin décembre et Noël c’est demain ! Si vous êtes le type de gens qui sont allergiques à “Last Christmas” et aux gâteaux en quantités épouvantables, peut-être c’est mieux de consulter votre docteur avant de lire cet article, parce que there’s a hella lot of christmas spirit qui vous attends !

Comme vous savez, je viens d’Autriche et comme vous ne savez  peut-être pas, Noël est pratiquement la fête la plus importante là-bas. Spécialement dans ma région, le Tirol,  il y a plein de traditions pendant tout le mois de décembre.

Marché de noel

Alors, ça commence par les marchés de Noël, dont on a l’impression qu’ils ouvrent deux jours plus tôt chaque année. Les marchés de Innsbruck sont très connus et les gens viennent de loin pour acheter des produits régionaux, manger de Kiachln avec du Sauerkraut (chou crut) ou avec de la confiture de groseille voir simplement avec du sucre glace et boire une tasse de vin chaud. Chaque jour, à 18 heures, un groupe de Turmbläser joue sur le balcon du Goldenes Dachl, le monument principal de Innsbruck. Et tout avec le merveilleux panorama de la Nordkette avec de la neige…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vidéo de Turmbläser :

Mais le cinq et le six décembre, cet idylle est perturbé par l’arrivée du Saint Nicolas et des Krampusse (ou Perchten ou Krampala ou Tuifl, le nom change selon la vallée). Originalement le Krampusse devaient faire peur aux mauvais esprits d’hiver, après ils étaient la contre figure de St. Nicolas, pour faire peur aux enfants, mais maintenant ils sont devenus un vrai culte eux mêmes. Les masques et déguisements sont préparés tout au long de l’année par des artisans spécialisés. Chaque village/ville/vallée a son propre style et son propre groupe de Krampus. La semaine avant ces deux jours il y a partout des défilés qui selon moi sont très violents, parce que les gens sont bourrés jusque au but de leur nez, maiiis c’est extrêmement apprécié de tous, surtout par les touristes (italiens, chinois, japonais) qui submergent l’Autriche pendant décembre. Quand je me promène à Innsbruck, j’ai l’impression d’être en Italie !

Vidéo d’un Krampusumzug (commence à 1:30 mais si vous regardez depuis le début vous pouvez écouter le dialecte très drôle ahahaha [moi je parle pas comme ça hein… mais pas loin :P])

In Tirol und Salzburg wurden zwei Krampusse verletzt. Krampuss (Bild: APA)

Pour se remettre de ces moments de terreur,on fait des petits gâteaux délicieux: Vanillekipferl, Spitzbuben, Kokosbusserl, Linzeraugen, Zimtsterne, Mandelherzen, Butterkekse, Rumkugeln, Lebkuchen eeet cetera. En fait il faut le faire début décembre parce qu’ils sont mieux si on les laisse reposer dans un boîte de métal pour deux semaines…  but ain’t nobody got time for that ! Si on n’a pas le temps, c’est pas grave, car chaque personne qui vient rendre visite apporte un plat plein de gâteaux…  gnamgnam !

Kleingebäck Konfiserie 02 Wochen Weihnachten Rezepte Plaudereien 2259586254

Pour la fête de Noël le 24. décembre, chaque famille a ses propres traditions. Des gens installent leur sapin de Noël que le 24. matin, d’autres l’installent dès début décembre. Après, le soir à cinq heures il y a souvent une messe animée pour les enfants, où ils jouent l’histoire de Maria et Joseph à la recherche d’un hébergement. Puis, on ouvre les cadeaux que le Christkindl (c’est le petit bébé Jésus)a déposé  et on mange (où l’inverse mais c’est très cruel). Ce qu’on mange c’est très différent, mais très aimé : de la raclette, de la fondue et le fameux canard du Noël (mais comme exemple, ma famille mange des Sushi parce que c’est le seul restaurant qui est ouvert :P). A minuit il y à la Mitternachtsmette et si on a de la chance, il neige !

Le Christkindleinzug, l’arrivée du Christkindl à Innsbruck

Le Christkindleinzug, l’arrivée du Christkindl à Innsbruck

Je sais que le 31. décembre n’est plus vraiment Noël, mais quand même on a des traditions très mignons : Un quart d’heure à peu près avant minuit, la télévision montre depuis des siècles le sketch “Dîner for one” qu’il faut absolument pas louper ! En bref, Miss Sophie fête son 90ème. anniversaire, et comme chaque année elle invite ses copains, mais malheuresement le dernier est mort il y a 25 ans ! Alors c’est le butler James qui doit remplacer les amis…

À minuit, il faut absolument mettre la radio en marche, car n’importe quelle station de la radio transmets live les douze coups de cloche de la Pummerin, la cloche de la cathédrale St. Ètienne à Vienne qu’est la cloche la plus grande de toute l’Autriche. En plus, elle joue seulement 13 fois pendant toute l’année ! Ensuite, les stations de la radio jouent toutes le Donauwalzer… la classe !

Je vous souhaite fröhliche Weihnachten et un guten Rutsch in das neue Jahr !

 

Sophia d’Autriche 😉

Publicités